Contact :

    • pieantirpour-rielre.l
      vous ne pouvez pas voir ça@
      aily@tralalagmxaily!.xcOom
      04 7v456-*3201r ça@9 62-- 1
      000-11@
      1 48
  • Peintre

    Mon goût pour l'aquarelle date de mon adolescence. Je l'ai découverte dans les galeries lyonnaises et l'ai immédiatement appréciée. L'obtention d'un rendu convaincant à l'aide de quelques coups de pinceau seulement - apparente facilité - m'a séduit ! Je peins irrégulièrement depuis environ 1990. Dans la mesure où j'ai appris avec de très nombreux livres je ne suis pas sûr d'être vraiment autodidacte !
    Mes premiers maîtres sont John Blockley et François Auguste Ravier, suivis par de nombreux autres peintres anglo-saxons. Plus récemment je me suis lié d'amitié avec Didier Brousse et ai découvert David Curtis.
    Aujourd'hui j'ai repris plus que jamais la peinture, ma reconversion me conduisant à en faire une activité professionnelle.

    ~

    Photographe

    Mon premier appareil photo était le vieux 6x6 de mon père. À treize ans j'ai effectué mon premier et dernier stage à Saint Pierre d'Entremont (Chartreuse) où j'ai appris le développement en noir et blanc. Plus tard c'est un reflex Minolta qui sert mes expériences photographiques. Séduit par le numérique, j'acquiers ensuite un bridge Minolta : le Dimage Z3. Ma fille en hérite lorsque le D5000 de Nikon le remplace (le besoin des réflexes d'un réflex se faisant pressant !). Dans l'optique d'une reconversion, j'investis alors dans du matériel pro : 105 macro, 17x35, 14x24, 24x70, 70x200 - le tout en f/2,8 - 50mm f/1,4, 28x300 f/3,5-5,6. Un D800 remplace finalement le D5000 qui passe aux mains de mon fils aîné.
    Vous avez dit : histoire de famille ?

    ~

    Accompagnateur en Montagne

    J'ai commencé la randonnée dès l'âge de 4 ans. Mon père nous emmenait en balade presque chaque week-end. Sa manie de passer tout droit dans les ronces ou les orties alors que j'étais en short me rebutait quelque peu... À seize ans j'ai hérité de son sens de l'orientation et j'ai commencé à marcher seul, souvent hors sentier (merci Papa !). Cela m'apporta de belles rencontres avec des chevreuils, des écureuils, des vipères, des couleuvres, des sangliers, des martres... Les randonnées avec mon frère dans les Hautes Alpes, notamment en haute Ubaye, ont renforcé mon attirance pour la montagne. À l'âge adulte la randonnée est devenue pour moi une respiration nécessaire. J'explore à fond le Bas Bugey, découvre les sommets de Chartreuse, puis ceux des Bauges, de Belledonne, etc. Initié enfant par ma mère, je me découvre une passion pour la flore.

    En 2010 j'entame une reconversion. D'abord attiré vers la photographie je m'oriente finalement vers l'accompagnement en moyenne montagne. Ma formation s'est terminée en juin 2015.

    ~

    Musicien

    En fait je suis d'abord musicien, violoniste et flûtiste, un peu touche-à-toutiste repenti, converti à la musique irlandaise depuis des temps immémoriaux mais dont la curiosité s'ouvre à toutes les musiques.